Happy Women’s day

Le vendredi 8 mars on célèbre la journée de la Femme. Pour l’occasion nous vous avons sélectionné 4 pépites de vigneronnes : rouge, blanc, rosé et champagne.

Découvrez notre sélection conçus et vinifiés par 4 femmes de vin et de talent.

NATHALIE HAUSSMANN

Le choix de la qualité Après avoir développé ses propres produits, c’est tout naturellement que la descendante du célèbre Baron Haussmann a souhaité développer une nouvelle gamme : Nathalie Haussmann Préférences. Cette sélection de vin, dont le raffinement reflète les valeurs du blason Haussmann, est à l’image de la personnalité de cette Femme du Vin : une parfaite alliance entre tradition, modernité, dynamisme et élégance.

LAELY HERON

Amoureuse du vin et ayant un esprit d’entreprise, Laely Heron créer Heron Wines en 1994 avec peu plus qu’une carte de crédit, un « business plan » esquissé sur une serviette et l’envie de produire du grand vin à un prix abordable. Il était à l’époque inhabituel pour une femme Américaine de produire son propre vin en France. Désormais, Heron Wines en fabrique dans trois pays. Depuis le début, son objectif est simple : pour chaque vin, trouver les meilleurs vignobles et les meilleures régions dans le monde.

ANGELINA JOLIE

Depuis la fin des années 2010, le célèbre couple Angelina Jolie et Brad Pitt s’est offert Miraval, une magnifique propriété provençale située sur le village de Correns. Bien décidés à produire un vin de qualité, les « Brangelina » se sont entourés d’une famille tout aussi connue dans le monde viticole : la famille Perrin, propriétaire du fameux Château de Beaucastel. En se réunissant au moins une fois par mois pour évoquer la direction du domaine, ce trio gagnant a éblouit le monde entier. Leur vin rosé, élégant et fin dans sa bouteille très féminine en est le meilleur exemple : en 2013, la cuvée Pink Floyd s’est vue couronnée du titre de meilleur rosé du monde dans le top 100 du Wine Spectator. Malgré leur séparation en 2016, le couple est toujours copropriétaire du domaine en Provence et a lancé l’année dernière le sixième et « meilleur » millésime de son rosé Miraval, composé d’un assemblage de Grenache, Syrah, Cinsault et Rolle.

JEANNE ALEXANDRINE POMMERY

Mme Pommery (1819-1890), épouse, à 20 ans Louis Alexandre Pommery, propriétaire d’une petite Maison qui produit moins de 100.000 bouteilles par an. Celui-ci étant décédé rapidement, c’est son épouse qui conduira très habilement l’entreprise pour lui faire atteindre une production de deux millions de bouteilles. ll y a 140 ans, Madame Pommery lançait le premier champagne brut avec, en ligne de mire, le marché anglais. Elle provoqua une véritable mutation de la production et des goûts en matière de champagne. Visionnaire, Madame Pommery ? Partiellement, car l’idée courait déjà et plusieurs maisons faisaient des essais de dosage à la baisse, avec des succès mitigés. Car les vendanges – variant considérablement d’une année sur l’autre – donnaient parfois des vins très verts. Le sucre ajouté en fin de process (la « liqueur d’expédition ») était alors un élément indispensable au goût équilibré et plaisant du champagne. Appuyée par son chef de caves Olivier Damas, Jeanne-Alexandrine Pommery reprend le problème à la base. Diminuer la quantité de liqueur finale n’est possible que si les raisins de départ sont bien mûrs. Chez les Champagnes Pommery, commence alors une démarche pour acquérir des vignes de qualité dans les meilleurs finages, et retarder les dates de vendange.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer